LA LUTTE ARMÉE : LES GRANDS MAQUIS
Le Groupe Moi - Manouchian

À Paris et dans la région parisienne, le groupe FTP-MOÏ, le plus actif, fut dirigé depuis 1941 et jusqu’à son arrestation par Missak Manouchian.

Il a à son actif plus de soixante attentats et exécutions de membres de la Wehrmacht ou de traîtres.

Le 16 novembre 1943, Manouchian est arrêté et avec lui en quelques jours vingt-deux autres membres de son groupe.

Condamnés à mort par une cour martiale allemande, le 24 février 1944, ils seront fusillés le même jour.

Ce groupe est connu par la fameuse "affiche rouge" qui couvrira sous l’occupation les murs de Paris. Les allemands représenteront en vain les membres de ce groupe comme des bandits et des assassins, juifs et métèques, tentant ainsi de compromettre la Résistance française toute entière, alors qu’ils s’agissaient de véritables patriotes et non de criminels de droit commun.


Retour en haut de page